Est-ce que les psychologues sont des manipulateurs ?

Psychologue

L’ensemble des thérapies, quelle que soit la technique utilisée, a pour but de changer. Le psychologue devient généralement une personne qui influence sur la vie de son patient. Mais peut-on déclarer que les psychologues sont des manipulateurs ?

Focus sur la manipulation mentale

Une manipulation psychologique a pour objectif d’influencer ou de contrôler la pensée, les choix ainsi que les actions d’une personne par un rapport de pouvoir. Les méthodes utilisées dirigent généralement la perception de la réalité de l’interlocuteur en usant d’un rapport de persuasion, de séduction, de suggestion et de soumission consentie ou involontaire. La manipulation mentale entre en jeu dans les rapports quotidiens même si elle fait penser au lavage de cerveau et aux sectes. De plus, elle concerne aussi bien les foules que les individus. En outre, il existe toute une gamme de méthodes, à l’instar de la ruse. Celle-ci est une action pouvant être parfaitement légitime. Il y a également les formes les plus déshonorantes de manipulations psychiques, à l’exemple du mensonge. La manipulation mentale induit souvent un lien de pouvoir aboutissant à la gestion psychique d’une personne. Il s’agit donc du changement de l’état mental d’une personne par une autre dans le but de lui faire quelque chose.

La déontologie professionnelle

Le travail des psychologues est régi par un règlement de déontologie. À noter que les premières phrases de ce code sont : « Le respect ou la considération de la personne dans sa dimension mentale est un droit inaliénable ». L’action du psychologue est donc fondée sur sa reconnaissance. Toujours selon le code, le psychologue réfère son métier aux principes et aux droits fondamentaux des personnes. Il n’intervient et n’agit qu’avec l’accord ainsi que le consentement libre et éclairé des personnes concernées. Cela signifie que le psychologue ne se place jamais en tant que sachant, conseiller, ni expert d’un domaine. Le psychologue n’ordonne jamais son patient ce qu’il doit faire. Il l’amène plutôt à s’interroger sur son histoire, ses choix et ses propres ressentis. De plus, il l’invite à se questionner sur ses attitudes, sur les raisons qui l’incitent à accepter ou à refuser un tel système.

Les autres informations à retenir

Les psychologues n’ont généralement pas des réponses à tout. Ils ont pour rôle d’aider les gens à trouver leurs réponses en leur suggérant un questionnement. Les psychologues ont aussi la volonté de soutenir et de faire en sorte que son patient se comprenne et observe en lui ses solutions. Aussi, les psychologues ont appris leur profession. Cela ne se traduit pas qu’ils ont la vue intérieure d’un individu et la misère qu’il subit. Ceux qui ont besoin des conseils peuvent recourir à un professionnel psychologique. En Belgique, entre autres, on peut consulter un psychologue à Jambes. En outre, une psychanalyse et une thérapie clinique constituent des portes ouvertes qui mènent à une découverte de soi. Elles ont pour objectif de rendre au patient sa liberté. Celle-ci lui permet de choisir en dehors de toute pression familiale, sociale ou environnementale. Aussi, le patient peut définir ses propres influences intérieures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *