Reconnaître les différentes maladies dégénératives de la rétine

dégénérescence maculaire

Située au fond de l’œil, la rétine est le transmetteur des images au cerveau à l’aide des nerfs optiques. On peut la comparer à un écran de cinéma sur lequel sont projetées les images qu’on voit. Ces images viennent de la cornée et le cristallin. Les maladies de la rétine viennent donc perturber ces rôles et entraînent un trouble de la vision.

La dégénérescence maculaire

La dégénérescence maculaire est une maladie oculaire liée à l’âge. Elle touche en général des personnes de plus de 50 ans. Elle peut être héréditaire ou liée à la consommation de tabac. La maladie atteint la partie centrale de la rétine et rend difficile, voire impossible la lecture, la conduite automobile ou la reconnaissance des détails.

La dégénérescence maculaire ne présente pas de symptômes évidents pendant plusieurs années. Puis vient le moment où l’on aperçoit une déformation de la vision. Cela signifie que la maladie est à un stade plus avancé. Il est conseillé de faire du dépistage spontané pour pouvoir anticiper la présence de cette maladie. Ici, https://www.ophtalmo-colline.fr/maladie-de-la-retine-traitements/, on peut contacter des professionnels du métier.

A un stade précoce, on peut constater une légère baisse de la vision. Il est important de surveiller de près et périodiquement l’évolution de la maladie en faisant un dépistage.  A un niveau plus avancé, il y a une plus importante baisse de la vision et dans de cas rares, il peut y avoir des hémorragies ou un œdème rétinien.

Le décollement de la rétine

Souvent lié à des antécédents tels que la chirurgie de la cataracte et étant second à une déchirure sur la rétine, cette pathologie de la rétine apparaît en général rapidement. En outre, les signes avant-coureurs sont l’apparition d’éclairs sur la vision périphérique. Ces derniers sont les résultats d’une traction de la rétine.

Outre les éclairs, on peut également avoir une suie noire. Cela est dû à la déchirure rétinienne, il peut donc y avoir une petite hémorragie. La prise en charge du décollement rétinien est la chirurgie. En effet, au niveau précoce, c’est-à-dire à la déchirure, il suffit de d’appliquer du laser autour de celui-ci. C’est un traitement préventif.

Cependant, à un stade plus avancé, c’est-à-dire le décollement rétinien, la chirurgie s’impose. Après, l’intervention, un repos et une assistance particulière sont requis pour bien surveiller l’évolution de la maladie.

Les facteurs de risque de décollement de la rétine

Il importe de noter que certaines personnes sont sujettes au décollement de la rétine que d’autres. Elles présentent un risque élevé. On peut citer les plus de 50 ans, rappelant que le décollement peut être lié à l’âge. On a aussi les personnes sujettes à la myopie ou encore celles qui ont eu une opération de la cataracte. C’est également le cas si le sujet a un œil déjà atteint par la maladie.

Il ne faut pas oublier aussi le cas des diabétiques et des hypertendus. En effet, chez ces personnes, la surveillance périodique est encouragée pour détecter aussitôt une éventuelle anomalie. Dans tous les cas, cette surveillance est toujours aussi conseillée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *