Les techniques d’intervention d’un psychologue en cas de crise d’angoisse

psychologue

Beaucoup de personnes peuvent être concernées par les crises d’angoisse, appelées également « crises de panique ». Il n’existe pas de parité en la matière, car dans 2 cas sur 3, les victimes sont de sexe féminin. Quelles sont les origines de ce trouble et comment peut-on l’éviter ? Retrouvez dans cet article quelques conseils et astuces pratiques qui peuvent vous aider à surmonter vos angoisses.

Les principales sources qui peuvent causer la sensation d’angoisse

En général, les crises d’angoisse surviennent de manière imprévisible. Ainsi, il n’existe pas de moyen pratique pour les prévenir. Leurs mécanismes ne sont pas bien très déterminés, pourtant ils peuvent déclencher plusieurs facteurs d’ordre biologique, génétique, cardio-respiratoire et psychologique.D’après certaines théories, il se peut qu’elles soient provoquées par une réaction inappropriée ou excessive au stress. Les diverses situations d’angoisse et de peur constituent l’une des sources de l’hyperventilation, une attitude particulière adoptée par la victime.

Celle-ci engendre, par la suite, plusieurs symptômes comme les vertiges, les palpitations, l’engourdissement des membres ainsi que les tremblements. Ces différents symptômes aggravent, à leur tour, la peur et l’anxiété. Aussi, certaines recherches ont démontré que l’administration de substances comme le lactate de sodium ou encore le dioxyde d’azote font partie des principales sources déclenchant les attaques de panique. En effet, elles agissent directement sur la régulation de certains neurotransmetteurs.

Les méthodes à appliquer pour calmer la crise d’angoisse

Face à un tel danger ainsi qu’à la vulnérabilité des personnes atteintes d’une crise d’angoisse, il s’avère essentiel de comprendre son origine. La connaissance de l’information concernant les troubles paniques est ainsi d’une grande importance. Tout d’abord, vous devez rassurer le malade et son entourage. En comprenant ce qu’il se passe en réalité, cela vous aide beaucoup à gérer les manifestations physiques de l’anxiété.

Il est à rappeler que les médicaments antidépresseurs et anxiolytiques sont juste prescrits pour alléger ou limiter l’ampleur de la crise et des phénomènes anxieux. Ils sont uniquement servis pour réduire la fréquence des attaques. À vrai dire, ces traitements restent insuffisants pour régler durablement le problème. Le mieux à faire est d’amener la personne à prendre conscience de ses troubles. Pour ce faire, il faut réapprendre progressivement au malade à s’opposer aux situations qu’il redoute.

Quelques types d’approches pour traiter la crise d’angoisse

L’un des meilleurs moyens pour traiter la crise d’angoisse est l’approche comportementale. Pour cela, il faut arrêter de reproduire les mêmes solutions en espérant un quelconque changement. Aussi, il est possible de soigner ce problème par l’auto suggestion ou la méthode Coué. Cela concerne surtout l’utilisation de la pensée positive. Cette technique vous permet en effet de transformer des choses dont vous avez peur en quelques choses de bien. Par exemple, si vous êtes victime d’insomnies, alors vous n’avez qu’à penser que vous dormez en toute sérénité, dans un sommeil profond et réparateur. La pratique de cette approche est souvent précédée de différentes démarches comme la sophrologie, la méditation ou encore la respiration.

Concernant l’intervention d’un psychologue pour soigner la crise d’angoisse, il vous recommande de lui raconter votre problème. À partir de ce que vous avez dit, le spécialiste va tenter d’établir des liens entre vos soucis et votre histoire de vie. Son objectif vise à comprendre le mécanisme névrotique qui explique votre problème d’anxiété, d’angoisse ou de crise de panique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *